Des nouvelles de Tanguy : 4ème à Horta, frustré mais souriant !

Ci-dessous la newsletter de notre parrain Tanguy le Turquais

Arrivé à Horta hier à 15h08 en 4ème position, Tanguy ne cachait pas sa frustration de voir les places de choix lui glisser entre les doigts, mais fidèle à son habitude il ne veut retenir que le positif, et le fait bien !

Mauvaise option et désillusion :
Meneur de jeu jusqu’à jeudi dernier, Tanguy, partisan d’une option sud avec un autre favori de la course, Damien Cloarec, s’est fait coincer dans une dorsale anticyclonique. Il y aura en fin de compte perdu près de 80 milles sur ses premiers poursuivants nordistes… « J’étais vraiment content de ma course. Quand j’ai réalisé après la dorsale qu’on avait près de 40 milles dans la vue, j’ai cru que c’était une blague. J‘ai hâte de débriefer pour voir où ça n’est pas passé. Je pense que j’ai été freiné douze heures durant pendant le passage de la dorsale. Ça m’apprendra à me creuser la tête plutôt que d’aller tout droit. J’ai suivi mes routages à la perfection, j’arrive à 10 mn près de ce qu’il m’avait annoncé. Comme quoi, il ne faut pas toujours écouter les routeurs ! « 

Le titre de champion de France en ligne de mire
Tanguy est premier ex-aequo avec Damien Cloarec pour le titre de champion de France qui sera décerné à la fin des Sables-Les Açores.  Être devant lui à l’arrivée fait donc nécessairement partie des points positifs à retenir !  « On s’est bien bagarré avec Damien (Cloarec). Hier encore, on était bord à bord. Pour moi, c’est une bonne opération d’être devant lui. On est en lutte pour le titre de Champion de France. Quand j’ai entendu les classements, je me suis dit qu’il fallait cravacher pour réduire au maximum les écarts avec le trio de tête et si possible creuser sur Damien

Tanguy le Turquais

Une bonne humeur palpable et un bilan positif malgré tout
Le skipper de Terreal-Rêve d’Enfance figurait parmi les favoris de cette étape et espérait  un meilleur résultat. Espoir largement confirmé par la façon dont il a mené la 1ère partie de course et c’est tout ce qu’il souhaite retenir ! « C’était vraiment trop bien. On a fait du spi tout le temps. Comparé à la Transat, c’était du gâteau ! Et puis la course se joue sur deux étapes, et même si je n’ai pas vraiment réussi à rattraper mon retard sur les 3 premiers (Jonas Gerckens à 8h d’avance sur Tanguy – ndlr)  je suis hyper chaud pour cette seconde étape ! »

Départ de la seconde étape (de Horta aux Sables d’Olonne) mardi 5 août 2014 !

tanguy le turquais course des acores 2

 

tanguy le turquais course des Acores

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s